Fanart/Pin-up Weekly #45


Diablo a toujours été un de mes X-Men préférés et les bamfs, mini diablotins à son image qui grouillent au sein de l’Institut Jean Grey, sont tout aussi attachants (si l’on n’est pas poilu comme le Fauve, autrement, bonjour les démangeaisons!). Je frétille d’impatience à l’idée de le retrouver après une absence trop remarquée des séries X, dans le prochain deluxe Uncanny X-Force de Remender qui sortira en librairie l’an prochain!

Nightcrawler!!!
BY EdMcGuinness

Un travail de longue haleine


Parce que croire en sa bonne étoile n’est pas suffisant et qu’il faut surtout croire en soi et au futur que l’on souhaite se construire, j’ai pensé qu’un article sur l’évolution du style de Marcio Takara, mon mentor spirituel pour dessiner (et puis il a dessiné Carol quoi!), serait une bonne idée pour quiconque aurait des doutes sur son travail, sa passion ou la voie qu’il souhaite suivre. Et puis, c’est surtout un article pour moi, éternelle insatisfaite que je suis.nightwing_2006_2014_by_marciotakara-d75020t wolverine_2006_2014_by_marciotakara-d7rpces spider_man_2006_2014_by_marciotakara-d7leju6 rogue_2007_2014_by_marciotakara-d86ukyu powergirl_2006_2014_by_marciotakara-d7ef2l3 black_canary_2006_2014_by_marciotakara-d89xvue

Vous trouverez peut être que je saute du coq à l’âne mais je n’y peux rien si par associations d’idées, mon cerveau trouve qu’on est toujours dans le sujet : foncez écouter la conférence TED de Reshma Saujani sur la nécessité d’inculquer du courage aux jeunes filles! Ses propos valent pour tous, soyons plus courageux dans tout ce que nous faisons et alors nous brillerons de mille feux, chacun à sa manière!😉

Parce que la patience est une vertu et que Rome ne s’est pas faite en un jour, tentez toujours, échouez, relevez vous et recommencez, puis retournez vous et regardez le chemin que vous avez parcouru et félicitez vous en ! Vous êtes le héro de votre vie, ne l’oubliez pas!

Faites place nette, Carol débarque!


captain marvel.jpgLes personnes qui me suivent savent à quel point j’aime chacune des versions des Ms Marvel et plus encore l’originelle, Carol Danvers. Elle a été mon premier amour dans les comics. Forte, charismatique, caractère bien trempé, indépendante, féministe et maman d’un chat, Chewie (qui n’en est pas vraiment un en fait. Merci Rocket Raccoon d’avoir fait sortir le Flerken qui était en lui!), elle avait forcément toutes les qualités pour plaire. Plus tard, en endossant le costume de Captain Marvel, elle a confirmé une fois de plus la place centrale qu’elle occupe dans le Marvelverse.

captain marvel 1.jpegAujourd’hui, Carol continue son bout de chemin en étant la première héroïne à avoir droit à son film éponyme dans le MCU . Lourde responsabilité que voilà car le nombre d’entrées que récoltera Captain Marvel determinera le futur des adaptations de super-héroïnes sur grand écran (tiens! Pourquoi pas un all women casting en recréant l’équipe A-Force au ciné?), ces dernières devant toujours prouver quelles sont dignes d’être traitées comme leurs homologues masculins (dont les films sont loin d’être des perles, just sayin’)…

brie larson captainDepuis l’annonce de la préparation d’un film sur Captain Marvel, les spéculations sont allées de bon train. Au final, c’est Brie Larson, oscarisée cette année pour sa prestation dans Room et ayant déjà côtoyé le monde des comic books avec le film Scott Pilgrim vs The World de Edgar Wright, qui est l’heureuse élue et fera ses preuves dans Guardians of the Galaxy vol.2 avant de voler de ses propres ailes dans Captain Marvel en mars 2019! Je ne m’avancerais pas sur le choix de l’actrice (parait qu’il y en a qui saute  comme des puces tellement ils sont excités!) puisque côté DCU par exemple, Gal Gadot s’était attirée les foudres des lecteurs de comics pour incarner Wonder Woman et, tout compte fait, elle est celle qui a sauvé la dernière demi-heure de Batman v Superman et sa future prestation dans Wonder Woman en fait déjà frémir plus d’un (même s’il semblerait que ce soit une daube en fait)! Concernant la réalisation, bien qu’aucun metteur n’ait encore été désigné, Marvel à fait savoir sa volonté de confier ce projet à une femme afin que Carol ne subisse pas de mauvais traitements, ce qui constituerait une avancée majeure dans le MCU!

wp-1471114755199.jpg

Au scénario, on retrouve Nicole Perlman qui avait déjà co-scénarisé Guardian of the Galaxy. Rien d’officiel n’a été communiqué sur les péripéties de Carol mais pour l’heure, on sait déjà que ses origines seront chamboulées. En effet, la scénariste à confié que le personnage de Carol Danvers et l’obtention de ses pouvoirs sont trop proches de ceux de Green Lantern qui ont déjà été portés à l’écran par Martin Campbell. Pour rappel, tous deux faisaient partis de l’US Air Force et deviennent des héros cosmiques après que leur ADN ait été altéré par un alien. Il y a donc ici une volonté de se différencier du DCU et de proposer aux lecteurs un personnage singulier pour éviter l’impression de déjà-vu… Espérons qu’ils ne créent pas là une Carol toute différente que celle qui nous est chère!

« Je ne pense pas avoir travaillé sur un projet aussi conscient de l’impact qu’il peut avoir et de son importance. C’est un personnage fantastique et Kelly Sue DeConnick a un fait un excellent travail avec son run sur la série. Mais voilà le truc, si on fait une adaptation pure, son origine est trop similaire à celle de Green Lantern. Et évidemment ce n’est pas ce qu’on veut. Il y a beaucoup de travail de réinvention à effectuer car elle a sa propre personnalité et elle est exceptionnelle. On doit prendre en compte ce qui se passe dans les autres films du MCU et nous assurer que son histoire est unique, fun et qu’elle s’intègre dans ce que nous avons vu jusqu’ici. »

Best Cosplay Ever #8


Cette semaine, c’est le retour en grande pompe ! Dans la catégorie cosplay, on accueille Saraqael que j’avais repéré lorsqu’elle avait incarné Pixie et Malicia (des X-Women, ça tape forcement dans l’oeil). Je vous laisse juger de son don de métamorphe :

PixiePixie 2MaliciaSifalderaan_places_by_saraqael-d4kxbu4Catwoman

Allez hop ! Rejoignez-la !

Son DeviantArt : http://saraqael.deviantart.com/

Son Site : http://poro-poro.com/

Son Facebook : https://www.facebook.com/KathrineZan 

Son Twitter : https://twitter.com/KathrineZan

 

Des nouvelles d’outre-tombe


aquaforest_by_loish-d7vjup0 (1)Bon, alors, je sais que ce post ne sera probablement lu que par des âmes égarées qui se sont malencontreusement retrouvées sur mon blog. Mais, je tiens quand même à donner signe de vie au cas où certains s’inquiéteraient (bah quoi, on est toujours en droit de rêver, non?!).

Mon absence est due, comme d’hab’, à mes études: Je suis en classe prépa, et bien que les nombreux clichés existants sur cette filière font tourner de l’œil plus d’un, je vais bien. Je suis juste en proie à une fatigue chronique, mais rien de bien méchant. A part ça, je pète la forme !

Je pensais rependre les rênes d’Univers Marvel and Co durant les vacances comme j’avais coutume de le faire, mais finalement, je le laisse en stand-by.
Dommage, parce que j’avais de grands projets : agrandir l’Artists’ Alley avec plein de beau monde, vous soumettre des Fanart/Pin-up Weekly qui n’auraient pas manquer de vous faire baver devant vos écrans, partager mes trouvailles pour aider les artistes en herbe et vous conter les joies et les effrois suscités par mes lectures (j’ai vomi en lisant le second deluxe d’Avengers vs X-Men).

twitter jijiM’enfin, bien que tous mes plans soient tombés à l’eau (la canicule n’y est pas pour rien, j’écris à la vitesse d’un escargot à cause de mes neurones ramollis), j’existe toujours sur l’internet 2.0.
En effet, petit marcassin (ou licorne au choix. Bien qu’en ce moment je voue un culte au tapir, mais passons), tu pourras toujours me retrouver et papoter avec moi sur Twitter où mes followers ont le malheur de suivre mes péripéties (tiens, ça fait plusieurs jours que j’ai l’oeil gonflé comme une patate si ça t’intéresse!). Mais, n’aie pas peur, je ne mords pas.

Eeeeeeeeeeet ! Je fais encore et toujours parti de la rédac’ d’Univers Marvel et Autres Comics (ou UMAC pour les intimes) qui a fait peau neuve cet été. Je ne vous cacherais pas ma joie de faire parti de ce blog qui a été l’un des premiers que j’ai découvert lorsque j’ai rejoint le microcosme que constituent les lecteurs de comics.
Si ça t’intéresse (et que tu me lis toujours), voici quelques articles que j’ai écris cette année. J’espère que ça te plaira, et n’hésite pas à me faire part de tes impressions en commentaire !

Ms. Marvel, tome 1 : Métamorphose.

miss marvel pichelliMiss Marvel est pour l’instant tout mignon tant au niveau de la storyline que des illustrations, mais il faut s’attendre à une affirmation de Kamala Khan au cours des prochains épisodes, tant dans sa nouvelle vocation de super-héros où elle devra se renforcer pour être à même de combattre de nombreux vilains, que dans sa sphère familiale et scolaire. Car on ne peut rester inchangé lorsqu’on sauve le monde (forcement notre égo émerge)

Agent Carter : Beware the English Woman !

agent carterJ’ai découvert l’agent Peggy Carter au détour de Captain America : The First Avenger en 2011. En toute sincérité, ce qui m’avait le plus plu chez le personnage, c’était son rouge à lèvre et ses ondulations. Et son coup de poing aussi. Faut avouer qu’en guise d’introduction du personnage, il en envoyait plein la vue ! Retour sur ce personnage emblématique du Marvelverse qui a su s’imposer auprès du public, tant, que le PDG Marvel a daigné lui accorder une série éponyme. C’est pour dire !

Uncanny X-Men, tome 1 : Révolution.

uncanny x menUncanny X-Men se démarque des dernières parutions X-Men en librairie (avec Wolverine and the X-Men) en délaissant un trop plein d’actions (comme durant Avengers vs X-Men) au profit d’une exploration des stratégies individuelles et des relations au sein de l’équipe de Cyclope . Le tandem Bendis/Bachalo produit des merveilles avec un scénario bien ficelé et critique face aux positions « extrémistes » de Cyclope, et soutenu par un graphisme dynamique, vivant et coloré. Un petit bijou pour les yeux, malheureusement trop court : ce premier tome ne contient que quatre épisodes contre cinq dans le TPB en VO. Rendez-vous fin août pour s’avoir ce qu’il advient de nos mutants hors la loi, avec de nouveaux artistes (Frazier Irving, Kris Anka) qui entrent dans la danse !

Wolverine and the X-Men : Bienvenue chez les X-Men !

panini wolverine and the x menWolverine and the X-Men crée un contraste avec les événements récents qui ont chamboulés l’univers mutant (quasi-disparition de l’espèce avec House of M, fortes répressions jusqu’à un exil forcé sur Utopia lors de Dark Reign, suivi d’une scission au sein des X-Men avec Schism) : d’abord grâce à un scénario qui tire profit d’un cadre scolaire où les élèves sont au centre de toutes les attentions, redonnant ainsi aux X-Men leur fraîcheur des premiers jours (qui m’avait rendue tant amoureuse de cet univers), mais également par un graphisme résolument coloré et dynamique.
C’est décidé : l’an prochain j’intègre l’institut Jean Grey, avec ou sans pouvoir (pour pouvoir faire les yeux doux à Gambit durant son cours d’éducation sexuelle eheh !)… je pourrais certainement obtenir un poste de concierge ou de femme de ménage à l’instar du Crapaud. Il n’y a pas de sot métier, après tout !

Des Comics et des Artistes : Portraits.

des comics et des artistes coverAu travers de l’histoire des auteurs qui, par leurs confidences, nous dévoilent leurs inspirations et leurs aspirations, c’est l’histoire des comics et de leur légitimité auprès de l’opinion qui en découlent. Véritable miroir de la société, les comics ont évolué avec les contraintes qu’a apportées chaque époque, stimulant de fait l’innovation et un renouvellement permanent des histoires.
Des Comics et des Artistes est indéniablement un bon bouquin, intéressant à bien des égards mais qui souffre tout de même de quelques faiblesses.

J’essaierai de publier au moins un article par mois sur UMAC au cours de l’année à venir, histoire d’échapper à la tentative de formatage et de bourrage de crâne de la prépa. Et (ré)animer ma page FB  aussi qui est dans un état comateux (et qui est quasiment à 1000 likes ! WHAO! Merci énormément pour le soutien même si je ne comprends pas pourquoi, vu que je n’ai rien publié depuis des lustres !😀 )… Alors attention les yeux, j’ai plein de pépites pour toi, mon chou !

Comment ça, tu ne me crois pas ?! I’m gonna blow your mind, te dis-je !

(Et si j’échoue à la tâche, Carol s’en chargera.)

(d'ailleurs, c'est fou ce qu'elle ressemble à Charlize Theron sur ce fanart... Me suis peut être trompé en choisissant Emily Blunt !)

(D’ailleurs, c’est fou ce qu’elle ressemble à Charlize Theron sur ce fanart… Me suis peut-être trompée en choisissant Emily Blunt pour le film Captain Marvel !)

Aussi, si tu cherches des blogs à visiter, voici ceux qui m’aident à rester informée de tout, tout le temps à l’instar de l’Oracle (ah? j’ai ouï dire que Babs avait renfiler son costume… problème de mise à jour, les cocos!) :

Comicsblog : Evidemment. C’est un peu Rome dans la blogosphère comics. On finit toujours pas y atterrir quel que soit le chemin emprunté.

DC Planet : Plus spécifique, il comble mes lacunes concernant la Distinguée Concurrence depuis sa création.

The Lesbian Geek Blog : Adorable si vous savez la caresser dans le sens du poil, elle n’a cessé de confirmer sa qualité de rédaction et sa singularité dans la blogsphère comics.

The Mighty Blog : Site découvert tardivement dans l’année. Intéressant avec plein de reviews en tout genre, surtout de la VO.

Comics pour noob : Blog bien sympathique qui couvre plusieurs domaine de la geekerie. Et puis, entre filles, on se soutient !

Bulles et onomatopées : En plus de proposer depuis longtemps des reviews de qualité, l’ami Xapur a rejoint l’équipe. Vous n’avez plus aucune raison de passer votre chemin !

Mégaverse : un agrégateur de sites sur les comics, c’est encore mieux pour se tenir informer 24/7 sur tout ce qui se trame dans le comicsverse !

Finalement, ton atterrissage sur mon blog en perdition n’aura été qu’une escale de courte durée.

Allez, des bisous !

(A bientôt)

(Je t’♥)

impromptu_kiss_by_grumpygoat-d41kg6q

Ultimate Universe #3- la review


Chose promise, chose due !

A quelques jours de la sortie du bimestriel Ultimate Universe #4, il est grand temps de revenir un poil en arrière pour rewiewer le numéro précédent paru chez Panini le 18 septembre et qui, malheureusement, aura fait bien du chemin avant d’arriver entre mes mains. Au sommaire de ce numéro : des muscles, des changements de style, des conclusions… eh oui, tout ça regroupé en une seule et unique revue, dans les épisodes 5 et 6 des séries de l’univers 1610, à savoir Ultimate Spider-man, Ultimate X-Men et Ultimate the Ultimates.

Ultimate Spider-man #5-6 : Rencontre en avant-première sur les toits de Brooklyn

De l’action, en voulez vous ? En voilà ! Brian Bendis, qui a préféré mettre le temps qu’il faut avant de lancer la machine, démarre ce 5° épisode sur les chapeaux de roues. Miles Morales se voit en effet confronté à Spider-woman lors d’une rencontre musclée,  puis à Nick Fury et ses Ultimates pour finalement faire ses preuves dans les pages qui suivent. Ce déroulement d’actions lui vaudront une place, bien que temporaire, au sein du SHIELD. Afin de lui donner son approbation quant au choix de son surnom, Nick Fury offre à Miles sa toute première combinaison moulante officielle et c’est ainsi que le « nouveau Spider-man » se lance dans les rues de Brooklyn ! De son côté, Sara Pichelli produit toujours des merveilles tandis que Chris Samnee, malgré son style très plaisant, crée une rupture visuelle assez nette dès l’épisode suivant. L’épisode en question n’est d’ailleurs pas des plus excitants : Miles fait ses débuts en tant que spider-man et la popularité le guette, au détour d’un bureau de journal et d’une prison au Mexique. 8/10

Ultimate X-Men #5-6 : Seul le mensonge peut protéger la vérité

« Mon titre favori », c’est une phrase que je répéterais encore et encore. Dans ces épisodes, Nick Spencer nous montre clairement qu’il sait où il nous mène et nous offre une conclusion des plus intéressantes. Jimmy et sa portion de mutants arrivent à destination pour stopper la folie du lieutenant Stryker et c’est seulement sur place qu’ils découvrent que ce dernier a un allié dans leur propre équipe. Flash-backs à l’appui, on assiste à de nombreuses révélations et (spoiler alert) c’en est fini du problème Stryker même si on risque de réentendre parler de lui très prochainement. Mais le véritable plus de ces épisodes, en plus du passé au service du récit, ce sont les répercussions qu’a la mini-série Hawkeye (assez indispensable finalement) sur les Ultimates X-Men. Côté graphique, Paco Medina ne déçoit bien qu’il soit aidé par Carlo Barberi au cours du 6° épisode, qui adopte un style très semblable mais en deçà de celui de son collègue. Mis à part çà, Ultimate X-Men est une série trop géniale et 2 mois d’attente, c’est beaucoup trop long. 8,5/10

Ultimate the Ultimates #5-6 : Un monde qui ne tourne pas rond

Hickman et moi, ça fait deux. Autant j’aime les histoires complexes avec des détails à droite à gauche, autant, lorsque c’est excessif, ça peut devenir lassant. Dans ces épisodes, les Ultimates sont dispersés un peu partout dans le monde pour régler leurs propres affaires. En résumé, ça donne : Le Faucon à la découverte de la cité de Red Richards, Tony Stark face à la Bourse, Captain America méditant dans le désert du Nouveau-Mexique, Thor en pleine déprime, Spider-woman sur le cas Morales (rencontre dans Ultimate Spider-man #5), Captain Britain en prise avec ses problèmes personnels, Nick Fury en pleine réflexion… Tant d’éléments qui font que ces épisodes seront oubliés aussitôt la revue fermée. A la fin de celle-ci, Christian Grasse annonce un changement majeur dans la série avec le crossover Divided We Fall, en espérant que le tout soit un peu plus captivant. Tout comme les autres titres Ultimate, Esad Ribic partage la vedette au dessin avec Brandon Peterson, sauf que là, le changement ne se voit quasiment pas (le +). 5/10

PS : J’aimerais également clarifier un point qui remonte à trèèès loin dans le passé. A l’occasion d’un de mes derniers comics strips, j’ai poussé une (mini-)gueulante contre Panini à cause du retard de ses revues mais je me suis retrouvé dans une situation similaire avec Urban. J’envoie donc mes plus plates excuses à l’éditeur italien, d’autant plus que, maintenant, les lecteurs sont rois dans leurs contrées (Spider-men sera édité en une seule fois, jugez plutôt !). Au final, j’ai appris il y a peu que le réseau de distribution connaissait des turbulences… fallait me le dire plutôt, j’aurais pas gaspiller autant d’encre !