DC Comics est (enfin !) entre de bonnes mains

C’est sans doute l’une des meilleures choses qui aurait pu arriver à la maison d’édition de la Distinguée Concurrence que d’avoir confié la traduction  de ses travaux à Dargaud oeuvrant sous le label Urban Comics. La vague s’est déferlée vendredi 24 (voilà comment être de bonne humeur un soir de vacances) nous faisant ainsi découvrir, après la seule parution de janvier Watchmen, la qualité et les ambitions d’Urban. Le choix n’était pas des moindres côté librairie (DC Anthologie, Batman, WW , Top 10, ect.) mais assez restreint en kiosque nous proposant seulement deux titres pour le moment : Batman Showcase et Flashpoint. D’ailleurs, on remarquera la politique éditoriale d’Urban Comics à vouloir mettre un point d’honneur sur les parutions librairie, creusant ainsi l’écart avec celle de Panini (inondation mensuelle en kiosque).

Ce qu’a retenu le lectorat français pour le moment, c’est l’investissement qu’Urban Comics apporte sur la qualité de sa traduction et de son travail en règle générale. En effet, l’éditeur ne choisit que le meilleur (traducteur, série, etc.) afin que les attentes du public soient totalement, ou du moins en partie, satisfaites. Voilà le principal point qui différencie les deux éditeurs français (le Watchmen de Panini n’avait même pas crédité son traducteur. Remember, remember…). Sinon, si on doit parler de faits concrets, de nombreuses séries commencent déjà à manquer en stock, notamment Batman- sombre reflet qui, à seulement 4 jours de sa sortie, est pratiquement introuvable dans la plupart des librairies. C’est le premier gros succès de la maison d’édition ! De même en kiosque, les revues labellisées Urban Comics se vendent comme des petits pains.

Ainsi, en choisissant des séries DC Comics à succès, Urban Comics se place sur un piédestal et efface tous les doutes que les lecteurs francophones pouvaient avoir à leur égard. De plus, les annonces des parutions à venir laissent un avant goût de leurs prochaines réussites puisqu’arrivent, à partir de mai, les News’52 DC et la réédition de Kingdom Come !

Me concernant, Urban Comics a fait ses preuves et a attiré toute mon attention. J’ai trouvé les efforts de la maison incroyables, rien que pour les risques qu’elle a entrepris en éditant une anthologie complexe. Bien que je ne veux pas me réjouir du malheur des autres, je suis contente de savoir qu’un des plus gros monstres du comics a enfin été repris en main. J’espère que cette lancée va durer pour DC Comics en France et j’en attends de même pour Marvel, dans un futur proche.

Bref, pour résumer, Urban Comics c’est des initiatives, des prix abordables, de la qualité… que demandons nous de plus ?

5 réflexions sur “DC Comics est (enfin !) entre de bonnes mains

  1. Clairement, Urban semble s’orienter vers le marché librairie. Certaines séries absentes en kiosque (WW, Catwoman …) seront diffusées en librairie. Dans le même ordre d’idée, les épisodes de Justice League par Johns et Lee, le Batman de Snyder et Capullo aussi … A mon avis Urban n’apporte pas de réel intérêt au marché kiosque (en même temps lutter contre l’invasion Panini semble peine perdue) pour se focaliser sur les libraires. Un choix à l’opposé de son concurrent, qui, en ce qui me concerne, apparaît comme judicieux. J’adhère.

  2. C’est vrai que « doubler » certaines séries parait assez étonnant éditorialement parlant. Pour le lecteur, c’est éviter d’acheter une revue kiosque si on suis seulement la série principale. Pour Urban, c’est peu-être se tirer une petite balle dans le pied du kiosque.
    La librairie, c’est bien, mais il y a quand même une partie non négligeable du lectorat qui achète en kiosque. Avoir de belles revues avec un sommaire bien clair (Urban a la chance de commencer avec que des N°1) plutôt que 2 ou 3 revues fourre tout comme le faisait Panini, c’est beaucoup vendeur

  3. Bien que Urban se focalise sur la librairie, des revues sont à venir à partir de mai comme Batman Saga (Batman, Detective Comics, Batgirl, Batman & Robin), DC Saga (Justice League, Flash, Superman, Supergirl) et Green Lantern Saga (Green Lantern, Green Lantern Corps, New Guardians, Red Lantern), reprenant chacun les titres des News’ 52 DC.
    Ainsi, Urban Comics propose à ses lecteurs le choix de s’orienter soit en librairie et d’avoir une chronologie dans les numéros du titre, soit en kiosque et d’avoir « la famille » qui va avec.
    J’aime bien ce fonctionnement, d’autant plus que, souvent, je lâche les séries en chemin, du fait d’un trop grand nombre de revues à suivre. Là, Urban Comics a toutes les cartes en mains ainsi qu’une stratégie inébranlable.

  4. Un travail de qualité sur Watchmen m’a convaincu (je reviens d’acheter DC Anthologie, le Batman, Top10 et Flashpoint^^). Espérons quand même que le kiosque va perdurer, c’est aussi un bon vecteur de notoriété !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s