French touch


Depuis toujours sur mon blog, je vous présente des artiste qui occupent une place toute particulière dans mon coeur. En passant par mes artistes chouchous et par des styles qui me faisaient de l’oeil dans l’Artists’ Alley, je vous ai fait part de mes (très bon) goût en matière graphique. Aujourd’hui, j’ai décidé de faire un arrêt sur un dessinateur français qui a su entrer chez les grands de l’industrie comics et qui signe des illustrations des plus superbes qui soient ! Il s’agit ni plus ni moins de Gérald Parel et en vrac, ça donne : rock’n’roll, cover artist, Marvel et franco-belges . Il y a peu, il a aussi coopéré avec Peugeot France pour la mise en marche (plutôt en ligne) d’un web comic et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est beau.

Assez de blabla, j’envoie les images !

Devoirs de vacances : Wonder Woman


Pendant ces deux dernières semaines, j’ai réussi à disparaître de la toile pour me consacrer un peu plus de temps. Du coup je reviens à vous avec plusieurs dessins dont je suis très très fière, chose qui n’arrive que très rarement ! Je vous laisse pour l’instant avec ma WW, j’espère qu’elle vous plaira. Pour tout vous dire, je lui voue un culte depuis que je l’ai clouée au mur de ma chambre et, en contrepartie, elle me donne la force nécessaire pour la rentrée.

Amour & Héroïsme


L’annonce du nouveau couple au sein de la Justice League, composé de Wonder Woman et de Superman, fait des ravages en ce moment sur la toile. Logique donc que le nouveau couple ait droit à son billet ici. Sans être contre, je ne suis pas pour non plus. Il est vrai qu’un peu de flirt bien dosé agrémente un récit de la meilleure des façons, mais triste de constater que très souvent, romance et comics ne font pas bon ménage. Revenons donc en arrière, à ma toute première réaction suite à la vue de la couverture de Justice League #13, dévoilée par DC Comics.

« Wahou ! Wondie a trouvé l’âme soeur ! Quel superbe couple ils font ! Comment ça, ce n’est pas la première fois qu’ils s’embrassent, ces deux-là ?! »

.

Souvent du à des hallucinations ou à de mauvais rêves (imaginez un peu la déception au réveil), Wonder Woman et Superman se sont souvent tournés autour sans pour autant être officiellement « en couple » Cette fois-ci, DC Comics frappe un gros coup et réunit les tourtereaux le temps d’une couverture. Soleil couchant, baiser chaleureux, cheveux au vent et un Superman ficelé (un scénario SM dans le prochain numéro ?), tous les critères sont là pour prévoir un douzième numéro des plus ennuyeux (avis aux fleurs bleues !). Ben oui c’est vrai, si c’est pour que les deux amoureux ne font que se tourner autour et que Geoff Johns accouche d’un scénario de même volée que la scène finale de Catwoman #1 (qui n’est toujours pas digérée, c’est pour dire), je préfère passer mon tour.

Et vous voulez savoir à quoi vous attendre ? DC Women Kicking Ass et le NY Times nous apprennent la solitude qui règnait dans le coeur de ces deux jeunes gens…

“Do you ever feel alone?” “Of course I … do.”

And then they kiss.

.

.

.

.

M’enfin, comme je me suis promis de ne plus porter de jugement sans avoir testé la chose, j’attendrais donc d’avoir la traduction du numéro entre mes mains. Wonder Woman et Superman ont trouvé le grand amour, et comme tout le monde sait que ce genre d’histoire ne dure jamais longtemps… Imaginez le temps d’une seconde quelle sera la situation dans un an ou deux ?

Comics, Girls and Tattoos


On tombe vraiment sur de jolies pépites sur DeviantArt ! Le dimanche soir, lorsque je m’ennuie, mon petit plaisir est de fouiller les galeries des uns et des autres jusqu’à tomber sur çà !

ATHENEA POWA !

Etant une fervente amatrice de tatouages, j’ai vraiment adoré sa Wonder Woman qui, dans toute sa série, est la meilleure de ses réalisations (ça n’engage que moi). L’artiste s’est également attardé sur Power Girl, Catwoman et Supergirl. J’aime beaucoup son style, et surtout son excellente idée d’avoir voulu marier comics et tatouages !

Touche de peinture


Elle est l’artiste derrière le superman procratinateur de la bannière du blog et parcourt le net sous le nom de code Lora Zombie. Ces oeuvres sont remarquables et son style vraiment original. Même si l’atmosphère qui se dégage de la majorité de ses créations est assez déprimante (corbeau, alcool, cigarettes, etc.), les couleurs choisies par l’artiste sont très harmonieuses, ce qui crée un contraste assez visible mais qui n’en reste pas moins intéressant.

Et en plus d’être l’une des plus formidables illustratrices que j’ai pu voir à ce jour, la demoiselle devrait également se réserver au mannequinat…