The Girl Who Would Be King

Toujours dans la lignée des super-héros, mais dans un format plus classique qu’est le roman, Kelly Thompson, la détentrice de l’excellent blog 1979semifinalist, se lance enfin dans un projet perso avec The Girl Who Would Be King ! L’histoire est centrée sur deux adolescentes, Bonnie Braverman et Lola LeFever, dont tout pourrait les différencier autant dans leur manière de percevoir le monde, de le comprendre, d’agir que leur vécu. Cependant, une chose les unit : elles possèdent toutes deux des pouvoirs extraordinaires. L’histoire en elle-même est classique avec le "bien" (Bonnie Braverman) qui combat le "mal" (Lola LeFever). Cependant, connaissant l’auteure, on peut être sûr qu’elle arrivera à nous mettre en haleine, nous époustoufler, nous émouvoir, tout en traçant un portrait de la femme différent de celui présent dans les comics avec des super-héroïnes très souvent mal léchées par une équipe créative fortement masculine.

Separated by thousands of miles, two young women are about to realize their extraordinary powers which will bind their lives together in ways they can’t begin to understand.

Protecting others. Maintaining order. Being good. These are all important things for Bonnie Braverman, even if she doesn’t understand why. Confined to a group home since she survived the car accident that killed both her parents, Bonnie has lived her life until now in self-imposed isolation and silence; but when an opportunity presents itself to help another girl in need, Bonnie has to decide whether to actually use the power she has long suspected she has. Power that frightens her.

Across the country, Lola LeFever is inheriting her own power by sending her mother over a cliff…literally. For Lola the only thing that matters is power; getting it, taking it, and eliminating anyone who would get in the way of her pursuit of it. With her mother dead and nothing to hold her back from the world any longer, Lola sets off to test her own powers on anyone unfortunate enough to cross her. And Lola’s not afraid of anything.

Mis en ligne sur le fameux Kickstater, Kelly Thompson a déjà récolé 4,508$, soit un peu plus de la moitié des fonds attendus (8,000$). Le bouquin devrait contenir approximativement 375 pages et de très bons artistes ont déjà donner leur part de contribution par le biais d’illustrations. Stéaphanie Hans, avec qui l’auteure avait déjà travailler durant le projet Womanthology, a réalisé la couverture de The Girl Who Would Be King et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est beau (voir plus haut).  Si le projet aboutit, on sait au moins que la qualité sera au rendez-vous. 

So who is this book for you ask?  That is an excellent question.

Fans of superheroes

Fans of comics

Fans of YA and Crossover Fiction

Fans of Feminism (woo!)

Fans of strong but complicated female leads

Fans of The Hunger Games or Battle Royale. (While the themes and plots are quite different, the violence is similarly intense)

Fans of character driven epics

And fans who enjoy falling love and then having their hearts torn out…who doesn’t love that?!

Aussi, pour les intéressés, les premiers chapitres ont été mis en ligne sur 1979semifinalist (chapitres 1&2 : ici ; chapitres 3&4 : ici)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s